Les endotoxines et leur détection

Informations utiles concernant les endotoxines et leur détection par tests sur lysat d'amoebocytes de limule (LAL)

 

L'endotoxine (LipoPolySaccharide, LPS) est produite uniquement par les bactéries à Gram négatif, telles que Escherichia coli, Salmonella enteritidis, Legionella pneumophila, Campylobacter jejuni, Vibrio cholerae, Shigella dysenteriae, Pseudomonas aeruginosa et bien d'autres encore. L'unité utilisée pour exprimer la concentration d'endotoxine est l'EU.

 

1 EU = 100 pg d'endotoxine

1 picogramme = 10-12 gramme ou 0,000000000001 gramme

 

Pour une souche particulière de bactérie à Gram négatif, on a déterminé que 7 000 cellules bactériennes environ contiennent 1 EU (Scan Dia Labs, données non publiées).

 

Mécanismes de libération de LPS des cellules bactériennes à Gram négatif :

 

Mort naturelle de la cellule et lyse bactérienne
Libération de LPS par rupture de bulbe ou de vésicule membranaire
Libération par protéine de sérum et induite par un complément
Ingestion d'une cellule hôte phagocyte avec exocytose subséquente de LPS - Libération induite par un antibiotique

 

Test sur lysat d'amoebocytes de limule (LAL) pour le dépistage de l'endotoxine :

 

Méthode gel point final

Zone de sensibilité étroite et uniquement semi-quantitative au mieux.

Sensibilité max. : 0,03 EU/ml.

 

Méthodes chromogénique et turbidimétrique en point final

Le test chromogénique utilise un peptide chromogénique synthétique en tant que substrat pour l'enzyme de coagulation à la place d'un coagulogène. Le substrat chromogénique est hydrolisé par l'enzyme de coagulation, libérant ainsi le fragment chromogénique terminal de couleur jaune. Sensibilité : >0,01 EU/ml.

 

Méthode cinétique turbidimétrique

Mesure le taux de la réaction LAL-LPS ou le temps qu'il faut à la réaction pour atteindre la densité optique spécifiée. Quantitatif. Facilite l'évaluation de l'inhibition/l'activation de l'échantillon. Sensibilité : >0,005 EU/ml.

Le peptide C non compétitif ELISA et le sandwich ELISA utilisant des anticorps monoclonaux ainsi que le test immunoélectrophorique par « rocket » qui mesure la quantité consommée de coagulogène en utilisant des anticorps de lapin contre la protéine sont deux méthodes excellentes. Cependant, leur utilisation n'est pas très répandue car elles nécessitent des procédures de préparation compliqués et longues.

 


Mécanismes d'interférence du test LAL :

Conditions suboptimales de pH - Agglomération ou adsorption de surcharges d'endotoxine de contrôle - Concentrations de cation inadéquates - Modification d'enzyme ou de protéine - Activation LAL non spécifique. Parfois un mécanisme d'interférence ne peut pas être déterminé

  • Méthodes ELISA et méthode immunoélectrophorique par « rocket »

Head Office & Central Laboratory:
Scan Dia Labs ApS
KELLERSHUS
Brejning Strand 1 E
DK - 7080 Børkop
Denmark
Tel: (+45) 3963 4855
mail@scandialabs.com